Colloque : “Cancers pédiatriques & génomique : un changement majeur ?”

Colloque Juin 2022

“Un colloque autour de la médecine génomique extrêmement intéressant et porteur d’espoir !”

Les 23 et 24 juin dernier à la faculté de Médecine et de Pharmacie de Lyon, Anne Gouin, la présidente de l’association Hubert Gouin – Enfance et Cancer, a participé au colloque international “Cancers pédiatriques & génomique : un changement majeur ?”. De multiples intervenants ont permis de croiser les regards, d’informer et de poser de nombreuses questions. Ce colloque autour de la médecine génomique fut extrêmement intéressant et porteur d’espoir.

Ci-dessus, Anne Gouin en compagnie de Franck Bourdeaut, membre du comité scientifique de notre association (oncopédiatre, SIREDO, centre d’oncologie pédiatrique de l’Institut Curie, INSERM U830, Paris) qui est notamment intervenu sur le sujet de la transformation de l’interface soin-recherche liée aux changement technologiques permis par le développement de la génomique.

L’objectif de ce colloque était de présenter des travaux de sciences sociales portant sur le développement de la médecine génomique en oncologie pédiatrique en s’intéressant aux enjeux sociaux, éthiques, juridiques et organisationnels de la prise en charge des cancers de l’enfant à la lueur des changements technologiques et thérapeutique récents.


Depuis une vingtaine d’années, l’amélioration des technologies de séquençage ainsi que l’arrivée de nouvelles classes thérapeutiques (thérapies ciblées, immunothérapies, thérapies géniques) renouvellent l’espoir d’une amélioration de la prise en charge des cancers pédiatriques et notamment de ses formes les plus avancées. De nombreux essais cliniques se sont ainsi développés dans les pays occidentaux depuis une dizaine d’années pour étendre l’accès au séquençage génomique (MAPPYACTS, INFORM, iTher) et améliorer l’accès aux thérapies ciblées dans les cancers pédiatriques (Match-R, ESMART). Notre association est d’ailleurs très fière d’avoir pu participer au financement de ces essais, notamment MAPPYACTS.

L’engouement pour cette médecine génomique et son déploiement massif dans certains pays pose cependant de nombreuses questions à la fois médicales et sociétales. Ce colloque a souhaité étendre les réflexions en présentant de nombreux travaux internationaux portant sur différents axes :  le redécoupage de la frontière entre soin et recherche; l’inégalité de l’accès aux soins; l’information des familles sur les découvertes génétiques; une cartographie des mobilisations sociales; les problématiques de consentements et de gestion des données et enfin un questionnement sur la parole des enfants.

Nous ne manquerons pas de vous informer, au fur et à mesure des avancées ou des études portant sur ce riche sujet.

Si vous souhaitez soutenir notre association et la recherche contre les cancers pédiatriques, vous pouvez cliquer sur le bouton FAIRE UN DON en bas à droite.
Vous pouvez également nous retrouver sur INSTAGRAM !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
0:00
0:00