Trois championnes de Koh-Lanta s’engagent au bout du monde pour Enfance et Cancer

Une association se bat quotidiennement pour défendre une cause qui lui tient à cœur et c’est avec ses donateurs, ses chercheurs et ses ambassadeurs qu’elle peut y parvenir ! 

Alexandra, gagnante de l’édition 2020 de Koh Lanta, est depuis peu ambassadrice de l’association Hubert Gouin – Enfance et Cancer, et soutient la recherche contre les cancers pédiatriques, à travers diverses actions sportives d’information et de sensibilisation du public. Fin octobre 2021, c’est pour Enfance et Cancer qu’ elle s’est engagée dans le Raid des Alizés, défi sportif en Martinique, aux côtés de deux aventurières de Koh Lanta, Maxine et Laure.

Une aventure nature, sportive et solidaire 100% féminine, pour dépasser ses limites, racontée par Alexandra et Maxine.

Enfance et Cancer: Pourquoi vous engager sur le Raid des Alizés ?

Alexandra: Ce challenge avait pour but premier le dépassement de soi. Je voulais vivre une aventure avec Maxine et Laure ensemble, tout en soutenant l’association Enfance et Cancer, qui nous tient à cœur.

Maxine: Je suis toujours à la recherche de challenge ! J’adore le sport, c’était donc l’opportunité de faire du sport en équipe, de nous dépasser et de voyager, tout ça au profit d’une cause qui me touche particulièrement : l’association Hubert Gouin – Enfance et Cancer. Tous les éléments étaient réunis pour une merveilleuse aventure: le sport en équipe, la Martinique, l’inconnu, le dépassement de soi, j’ai foncé !

E&C: Comment est née l’idée de participer au Raid des Alizés ?

Alexandra: C’est Maxine qui nous a proposé l’idée: c’était son rêve depuis longtemps, Laure et moi avons immédiatement été enthousiastes pour l’accompagner dans cette aventure.

Maxine: Après ma victoire de Koh Lanta, j’ai donné une interview à Quotidien aux côtés d’une amie, membre de l’équipe de France de plongeon, qui avait participé avant moi au Raid des Alizés. Après cette interview, le Raid des Alizés m’a contacté pour me proposer d’engager une équipe, ce à quoi j’ai répondu un grand “oui!”. J’ai alors tout de suite pensé à Laure, mon binôme d’aventure sur Koh Lanta, aujourd’hui mon binôme de vie, puis proposé à Alexandra, dont je savais que le caractère matcherait pour cette aventure. Une vraie “dream team” !

E&C: Pourquoi était-ce important pour vous de soutenir l’association Enfance et Cancer ?

Alexandra: Le cancer des enfants et des adolescents est une cause qui me touche vraiment. J’ai récemment rencontré une famille extrêmement touchante, avec une jeune fille atteinte de cancer, qui s’est battue comme une guerrière contre sa maladie. Ayant moi-même deux petites filles, je suis sensible aux maladies qui touchent les enfants, c’est naturellement que j’apporte mon soutien à une association qui fait une différence. Je me suis rendue compte de l’importance d’aider la recherche pour tous les jeunes qui souffrent de cancer aujourd’hui.

Maxine: Pour nous engager sur le Raid des Alizés, il me tenait vraiment à cœur de nous battre pour les enfants. Alexandra nous a parlé de l’association Enfance et Cancer, et nous sommes immédiatement tombées d’accord pour la représenter en Martinique. je suis absolument ravie de pouvoir apporter notre soutien, et nous battre pour les enfants et adolescents atteints de cancer.

E&C: Pouvez-vous nous décrire le programme de la compétition en Martinique ?

Alexandra: Le Raid des Alizés avait lieu du 23 au 28 octobre 2021. 6km de kayak le premier jour trail de 25km sur la Montagne Pelée le deuxième jour, 15km de course d’orientation en ville le troisième jour et enfin 17km de trail de 15km le dernier jour, avec 600m de dénivelé.

Maxine: Nous sommes arrivées en avion en Martinique le 23 octobre, sans connaître le programme des épreuves. Nous dormions en bivouac, et les épreuves du lendemain nous étaient dévoilées la veille au soir, lors d’une réunion avec toutes les équipes. C’est là que nous découvrions à quelle sauce nous serions mangées le lendemain, un programme inconnu, inédit car les épreuves changent tous les ans, et stimulant pour l’aventure ! Nous n’avions que la nuit pour nous préparer à l’épreuve du lendemain. Les épreuves ont été perturbées par les grèves et quelques difficultés au niveau du matériel, mais le staff a été génial, et a permis que l’on puisse continuer les épreuves dans les meilleures conditions possibles.

E&C: Quelle épreuve vous faisait le plus envie en amont de la compétition ? 

Alexandra: C’est la course d’orientation que j’attendais le plus. J’en faisais beaucoup avec mon père étant petite.

Maxine: J’aime beaucoup la course et la randonnée, et je me suis fixée des objectifs ambitieux pour l’année prochaine. C’est donc sur le trail que j’avais hâte de me tester, particulièrement sur la Montagne Pelée, car je savais que j’allais en prendre plein les yeux. La découverte de la Martinique et l’effort physique de la compétition, tout était absolument génial.

E&C: Quelle épreuve redoutiez-vous le plus avant le Raid ? Quelle a été la plus difficile ?

Alexandra: Le trail, car ce n’est pas une discipline que je connaissais en amont. Le trail sur la Montagne Pelée a été particulièrement éprouvant: nous avons mis 6h30 pour le terminer, et gravi plus de 1600m de dénivelé. Une épreuve longue et difficile pour nous trois.

Maxine: L’épreuve que je redoutais le plus était le VTT, car c’est une discipline que je ne pratique jamais. Entre le dénivelé positif et le manque de pratique, j’avais vraiment peur de cette épreuve. Fort heureusement pour moi, pas de VTT cette année, et beaucoup de course, où je suis bien plus à l’aise. 

L’épreuve la plus difficile a été le dernier trail. 15km et 600m de dénivelé le dernier jour, c’était un challenge quasi-impossible, j’ai cru que j’allais mourir. Alexandra était malade et blessée pour cette épreuve, Laure et moi sommes parties à deux, et avons décidé de tout donner malgré la fatigue. Au final, nous sommes arrivées 4è, c’est une joie et une fierté immense, mais nous étions au bout du bout à la fin de l’épreuve.

E&C: Que retirez-vous de cette expérience ? 

Alexandra: Ensemble, nous sommes plus fortes. Pour surmonter les épreuves et avancer dans la compétition, mes coéquipières m’ont poussé à me surpasser et m’ont soutenue pour que je tienne jusqu’au bout.

Maxine: C’était une expérience magique. Le paysage, le dépassement de soi, la cause à défendre qui nous donnait des ailes, la compétition a été rude, mais les rencontres humaines, les épreuves et le décor, aussi compliquées qu’elles aient été, me donnent envie de recommencer ! Un Raid inoubliable, vivement l’année prochaine !

E&C: Quelle relation avez-vous avec les championnes de Koh Lanta avec qui vous avez fait ce Raid ?

Alexandra: Nous sommes très proches avec Laure et Maxine. Cette aventure nous a encore rapproché, en créant un lien indélébile entre nous.

Maxine: J’ai redécouvert ce super trio de filles ! Laure a été ma partenaire d’aventure sur Koh Lanta, c’est comme une sœur pour moi. Nous avons découvert Alexandra, et ces 5 jours nous ont soudé à jamais. Nous avons ri, nous nous sommes motivées, c’était 5 jour de folie, trois vraies Wonderwomen, une vraie amitié dans la vie et sur les épreuves. Je n’aurais pas voulu d’autres partenaires.

E&C: Que représentait ce challenge sportif pour vous ? Quels étaient vos objectifs en participant à cette compétition ?

Alexandra: Je ne fais pratiquement pas de compétition autrement que ce Raid des Alizés. C’était donc l’opportunité de tester mes capacités sur un Raid, sur plusieurs épreuves et sur les trails. Nos objectifs étaient de nous surpasser, d’aller jusqu’au bout, ensemble, pour l’association et les enfants.

Maxine: Je savais que sportivement, ça allait être un vrai challenge, qui me demanderait de sortir de ma zone de confort (la course), pour attaquer d’autres disciplines comme le VTT et le kayak. C’était une compétition très difficile, avec comme objectif de ne pas finir dernières et de nous dépasser et d’aller au bout. Au final, nous avons terminé à la 25è place (sur 63 équipes), ce dont nous sommes super fières, surtout pour une première participation à un Raid ! Challenge relevé.

E&C: Selon vous, comment est-ce que le sport est lié à l’associatif, et est-ce que chacun peut faire la différence / s’engager à son échelle ? Comment ?

Alexandra: Bien sûr, tout le monde peut faire la différence, sans aller au bout du monde ! Chacun peut s’engager à son échelle, en donnant son temps, ou en participant aux évènements sportifs locaux, organisés par les associations.

Maxine: Le sport et l’associatif matchent super bien ensemble. Nous ne défendions pas d’objectifs personnels sur ce raid, nous nous battions pour une cause, au profit des enfants, ce qui donnait une autre dimension à la compétition. J’étais tellement heureuse de faire ça pour les enfants, j’espère qu’ils seront contents et fiers de nous. Mes prochains défis sportifs seront encore pour Enfance et Cancer, une association qui permet de faire la différence.

Chacun peut faire la différence à son échelle. Ensemble, on va plus loin. Ma philosophie, c’est qu’ensemble nous pouvons faire de bonnes choses, rassemblés autour d’une cause commune et du sport, pour faire la différence.

Un grand bravo à ces trois championnes incroyables pour leur exploit et leur parcours sportifs, nous avons hâte de suivre vos prochains accomplissements !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
0:00
0:00